Le développement et la conservation de bonnes habiletés psychomotrices : ce que cela signifie pour le dentiste vieillissant

July 8, 2010

La dentisterie est une profession qui exige de ses membres qu’ils acquièrent et conservent de bonnes habiletés psychomotrices. Les nombreux éléments du système moteur dans le cerveau travaillent de concert durant l’accomplissement de tout acte, mais chacun des champs est activé à un degré varié suivant qu’une personne est en train d’apprendre, reçoit une formation ou veut conserver son expertise. Le passage de la non-expertise à l’expertise demande de la pratique et de l’expérience afin que s’impriment dans le cerveau les raccordements neuronaux qui, à leur tour, font en sorte que les actes exercés deviennent des réflexes automatiques. Cependant, comme bon nombre de personnes perdent graduellement la mémoire avec l’âge, s’ensuit-il que les actes moteurs qu’un dentiste a maîtrisés durant sa vie se perdent également? Tout comme un non-expert qui avance en âge, un expert voit, en vieillissant, ses facultés se détériorer dans les tâches qui ne sont pas reliées à son expertise. Par contre, malgré l’âge, il restera en mesure d’accomplir les tâches qu’il répète ponctuellement au cours de plusieurs années de pratique.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment