Les effets des antiépileptiques sur la santé buccodentaire

December 2, 2011

SOMMAIRE

Objectif : On sait que l'utilisation à long terme de la phénytoïne (PHT) provoque l'hyperplasie gingivale, mais on connaît mal les effets secondaires d'autres antiépileptiques sur la santé buccodentaire. Une revue systématique de la littérature nous a permis d'étudier les effets d'antiépileptiques sur la santé buccodentaire de patients épileptiques.

Méthodologie : Nous avons mené une recherche dans PubMed, EMBASE et la Bibliothèque Cochrane pour la période de janvier 1963 à août 2010, ce qui a permis de localiser 170 résumés pertinents. Nous avons retenu les études présentant du matériel de recherche nouveau et comptant 10 patients ou plus. Nous avons aussi vérifié la liste des références des articles de synthèse, des lettres et d'autres manuscrits pour y trouver des études qui répondaient à nos critères.

Résultats : Seuls 15 articles ont été inclus dans notre analyse finale. L'hyperplasie gingivale était très courante chez les patients prenant de la PHT (16 % à 94 % des patients). La perte de l'os alvéolaire se produisait chez les patients prenant de la carbamazépine ou de la PHT. Les patients prenant du valproate, de la carbamazépine ou du phénobarbital avaient aussi développé de l'hyperplasie gingivale. Nous n'avons trouvé aucune étude publiée sur la nouvelle génération d'antiépileptiques.

Conclusion : Bien que plusieurs études aient examiné les effets de la PHT sur la santé buccodentaire, aucune ne s'est penchée sur la dernière génération d'antiépileptiques. Il faut approfondir la recherche sur les effets secondaires des antiépileptiques sur la santé buccodentaire.


Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment