Caractéristiques de surface de restaurations postérieures en zircone : analyse clinique et par microscopie électronique à balayage

March 7, 2011

Sommaire

But : Cet essai clinique prospectif avait pour but d’évaluer le rendement de prothèses postérieures fixes toute céramique (zircone) après 4 ans d’utilisation clinique.

Méthodologie : Cette étude a porté sur 15 patients qui avaient besoin d’une prothèse postérieure fixe à 3 ou 4 unités. Toutes les restaurations ont été réalisées par conception et fabrication assistées par ordinateur conformément aux protocoles cliniques établis; elles ont toutes été faites par le même fabricant qui a utilisé pour ce faire un seul matériau de recouvrement. Le taux de succès et la durée des restaurations ont été évalués en clinique. Des empreintes ont été prises immédiatement après le scellement final, puis de nouveau après 48 mois. Des répliques en résine époxyde imprégnées d’or ont été faites des restaurations et ont été analysées par microscopie électronique à balayage (MEB). Une évaluation clinique des altérations en surface a aussi été faite.

Résultats : Après 48 mois, la totalité des prothèses fixes étaient toujours fonctionnelles. Trois des 51 restaurations présentaient un léger écaillage, pour un taux de fracture de 20 % après 4 ans. Trente (59 %) des unités individuelles avaient une surface occlusale rugueuse à l’examen clinique, un résultat qui a été confirmé par la MEB.

Conclusion : La mise en place de prothèses postérieures fixes en zircone à 3 ou 4 unités peut être considérée comme un traitement fiable à moyen terme. Des altérations ont toutefois été observées à la surface de la céramique de recouvrement après 4 ans et celles-ci constituent une source de préoccupation clinique importante.


Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment