JCDA-OASIS : une communauté interactive de praticiens

October 2, 2012


Dr John O'Keefe

Il y a quelques années, un spécialiste dentaire canadien m'a dit que le JADC devait devenir interactif pour rester intéressant et pertinent aux yeux des dentistes du pays. Cette conversation m'a donné l'idée de créer un groupe virtuel axé sur du contenu clinique, idée maintenant sur le point de se concrétiser. Guidés par plus de 100 généralistes et spécialistes de tout le pays, nous avons commencé à bâtir la structure d'une communauté virtuelle.

Durant l'été, cette communauté a participé à un projet pilote pour favoriser les échanges entre généralistes et spécialistes – la recherche initiale pour le JCDA-OASIS avait fait ressortir le dialogue comme élément prioritaire. Ainsi, nous avons organisé un défi lié à la planification d'un traitement, mené par le JADC avec des membres de l'International Team for Implantology. Ce défi comportait deux volets. Pour le premier, le Dr Bill Abbott (OMFS) a soumis une courte étude de cas à 130 dentistes généralistes. Elle portait sur une patiente de 17 ans dont la dent 22 était manquante. Les participants devaient formuler des propositions de traitement et soumettre les questions qu'ils poseraient à un spécialiste. Plus de 50 dentistes ont répondu à l'appel, ce qui est impressionnant, surtout que le projet pilote coïncidait avec la saison des vacances.

Pour le second volet, j'ai tourné une vidéo avec le Dr Abbott et son collègue prosthodontiste, le Dr Chris Storey, pour répondre à certaines des grandes questions des participants et pour montrer le véritable traitement administré. Toutes les observations reçues sur le cas ont été affichées en ligne pour que les participants puissent voir comment leurs confrères avaient relevé ce défi. Les résultats de toutes les étapes du projet pilote sont affichés à jcda.ca/jcda-oasis/tpc.

Je vois d'un très bon oeil toutes les remarques reçues lors de ce projet pilote. Des collègues nous ont dit avoir trouvé l'expérience intéressante et agréable et souhaiter que le JADC continue à favoriser les échanges de ce type sur des cas cliniques. Aux dires d'un participant, le fait de se pencher sur un tel défi réveille les neurones. Bien que certains aspects techniques du groupe virtuel restent à améliorer, les premiers résultats m'ont motivé à peaufiner notre modèle pour le rendre encore plus intéressant et mobilisateur.

Nourris par cette volonté de faciliter le dialogue, nous avons créé le nouveau blogue du JADC (jcdablogs.ca). Nous avons invité toutes les associations nationales de spécialités dentaires à y contribuer et à y informer les professionnels des dernières nouveautés dans leur domaine. L'Académie canadienne de parodontologie est le premier groupe à avoir accepté notre invitation. À terme, j'espère y voir différentes perspectives. Nous utiliserons aussi ce blogue pour inviter des collègues à nous envoyer les questions qui les tenaillent. Un groupe d'experts du JADC y répondra et nous publierons les réponses dès que possible.

Il y a trois façons de prendre part au dialogue :

  • Transmettez-nous vos questions cliniques, sous couvert d'anonymat si vous le souhaitez. Publiez les en ligne par l'entremise du site jcdablogs.ca ou appelez au 1-855-71-OASIS.
  • Faites-moi part d'un cas clinique qui constituerait une belle occasion d'apprentissage, comme celui du projet pilote. Il est aussi possible de préserver l'anonymat de ces cas.
  • Enfin, dites-moi si vous souhaitez contribuer au blogue du JADC. Nous aimerions tout particulièrement publier des billets d'organismes du monde de l'éducation.

La route pour faire passer le JADC à une ressource destinée principalement à la prise de décisions cliniques comportera inévitablement des embûches. Toutefois, à en juger d'après la motivation de collègues et les remarques jusqu'à maintenant, je crois que le jeu en vaut la chandelle.

John O'Keefe

1-800-267-6354, poste 2297

jokeefe@cda-adc.ca

Add new comment