Une enquête révèle des inégalités dans la santé buccodentaire des Premières Nations

October 30, 2012
Topics:
adc

Les résultats de l’Enquête sur la santé buccodentaire des Premières Nations (ESBPN) révèlent que leur état de santé buccodentaire diffère beaucoup de celui des autres Canadiens. Pour tous les groupes d’âge, l’état de santé buccodentaire des Canadiens des Premières Nations vivant dans une réserve est pire que celui des Canadiens non autochtones.

Les maladies dentaires et un accès restreint à des services dentaires constituent des problèmes majeurs. Suivant l’enquête :

  • Moins de la moitié (46,8 %) des habitants des Premières Nations de 40 ans et plus ont visité un dentiste au cours de la dernière année, comparativement à environ les trois quarts (76,5 %) des Canadiens non autochtones.
  • Environ 46 % des habitants des Premières Nations dans les collectivités éloignées ne peuvent défrayer les coûts de transport pour avoir accès à des soins dentaires.
  • Presque 86 % des enfants d’âge préscolaire avaient des caries de la petite enfance – ce qui représente, estime-t-on, de 3 à 5 fois le nombre de caries chez les enfants non autochtones.
  • Chez les enfants de 6 à 11 ans, 93,9 % des Autochtones avaient au moins une dent cariée (compte moyen de 6,58), comparativement à 55,2 % d’entre eux chez les non-Autochtones (compte moyen de 2,28).
  • Près de 24 % des adultes des Premières Nations avaient une carie radiculaire ou plus non traitée, comparativement à près de 7 % chez les Canadiens non autochtones.
  • Chez les habitants des Premières Nations âgés de plus de 6 ans, 83,1 % avaient besoin de soins dentaires, comparativement à 33,9 % chez les non-Autochtones.

Selon le Dr Robert Sutherland, président de l’ADC, « l’accès aux soins continue d’être un problème pour les Canadiens des Premières Nations. Les données de l’ESBPN démontrent qu’un manque d’accès à des soins dentaires réguliers entraîne une mauvaise santé buccodentaire. L’ADC continuera à lutter pour améliorer l’accès aux soins à l’intention des Canadiens des Premières Nations. »

Publiée le 27 septembre 2012, cette enquête comble une importante lacune touchant les données sur l’état général de la santé buccodentaire au Canada. Bien que l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) couvre la plus grande partie du pays, elle exclut des segments de la population, dont les habitants des Premières Nations établis sur des réserves. La publication de l’ESBPN marque la première fois que sont faites des comparaisons entre les Premières nations et les autres Canadiens. Les données de base vont permettre de déterminer les priorités afin d’améliorer la santé buccodentaire des Premières nations par la promotion de la santé, la prévention et la prestation de traitements.

Add new comment