La représentation au niveau fédéral, toujours une priorité

February 6, 2012
Topics:
adc


Dr Robert MacGregor

Dans le cadre de la restructuration de l'ADC, le conseil d'administration a demandé à nos partenaires provinciaux en quoi, à leur avis, devraient consister les principales priorités de leur organisme national. En grande partie, ceux-ci ont répondu qu'ils désirent voir l'ADC demeurer active dans les relations gouvernementales, les relations avec les médias et les relations publiques. Donnant suite à ces réponses, l'ADC a reciblé ses activités en fonction de 2 points clés : le savoir et la représentation. L'accès aux soins pour les enfants et les aînés sera la priorité dominante à court terme en matière d'activités de représentation. Cependant, l'ADC continuera à s'activer sur d'autres points dans le domaine des relations gouvernementales.

Récemment, l'ADC a reçu des lettres de reconnaissance ayant trait à notre travail de représentation relativement à un traité sur le contrôle du mercure et à la santé buccodentaire des Premières Nations. La première nous est parvenue de Peter Kent, ministre fédéral de l'Environnement, au sujet des rencontres de négociation ayant lieu aux Nations Unies. Le Programme de l'environnement des Nations Unies (PENU) est en train de prendre des mesures en vue de faire interdire dans le monde entier tout produit contenant du mercure. Alors que se poursuivent les négociations, l'ADC continue de se concerter avec Environnement Canada et Santé Canada afin de faire exempter les appareils médicaux de tout acte universel relatif au mercure et ayant force de loi.

On ne saurait exagérer l'importance de l'appui que l'ADC a reçu de M. Kent, étant donné que l'inclusion des appareils médicaux dans le traité du PENU sur le contrôle du mercure pourrait faire en sorte que l'amalgame dentaire ne puisse plus être utilisé au Canada dès 2015. Or, cette mesure nuirait sûrement à la santé buccodentaire de nombreux Canadiens.

Par ailleurs, l'ADC a récemment été saluée par l'Assemblée des Premières Nations (APN) pour nos efforts en vue d'améliorer la santé buccodentaire de ces populations. Il s'agit d'une question de longue date et l'une sur laquelle l'ADC œuvre depuis plusieurs années. Cependant, tant les fournisseurs que les récipiendaires de soins en vertu du Programme de soins de santé non assurés (SSNA) sont ennuyés par certaines des restrictions. En s'entretenant régulièrement avec Santé Canada, l'ADC a réussi à alléger le fardeau administratif du Programme SSNA tout en faisant augmenter le nombre de services offerts. Ainsi, en 2011, le travail de représentation à cet égard a donné lieu à un essai de 2 ans sur une base volontaire, essai qui permet d'inclure le traitement endodontique postérieur comme traitement fondamental en vertu du régime SSNA.

La santé buccodentaire des populations des Premières Nations est souvent un sujet de débat lors de la tenue des Journées sur la Colline chaque année. L'ADC invite maintenant des représentants de l'APN à participer à ces rencontres avec des parlementaires afin de donner plus de poids à nos messages et à sensibiliser l'opinion publique touchant les problèmes de santé buccodentaire des Autochtones. Je prévois que ce travail conjoint se poursuivra à l'avenir et que, grâce à notre travail concerté, le Programme SSNA connaîtra d'autres améliorations.

Cette collaboration stratégique entre l'ADC et l'APN est un bel exemple des relations de travail que l'ADC a cultivées au cours des dernières années avec d'autres intervenants et organismes. Présentement, l'ADC a des liens avec la Coalition canadienne d'action contre le tabac et la Coalition pour la bonification des revenus de retraite. Ce sont là seulement quelques domaines dans lesquels votre association nationale représente continuellement la profession. Soyez assurés que l'ADC continuera à cultiver de solides relations avec le gouvernement fédéral, ses comités et d'autres organismes connexes afin que toute question de fond importante pour la dentisterie canadienne soit connue sur la Colline du Parlement et au-delà.

Dr Robert MacGregor, BSc, DDS
president@cda-adc.ca

Add new comment