Détermination de la position du nerf dentaire inférieur par dissection anatomique et micro-tomodensitométrie en préparation d’implants dentaires

June 20, 2013

Sommaire

Contexte : Le nerf dentaire inférieur passe à l’intérieur du canal dentaire inférieur, en position antérieure, où il fournit l’innervation sensitive aux dents inférieures, à la muqueuse buccale, aux gencives ainsi qu’aux tissus mous de la lèvre inférieure et du menton. Afin d’éviter que ce nerf ne soit endommagé et qu’il en résulte des troubles sensoriels, il est important d’en connaître la position exacte avant la mise en place d’un implant dentaire. Les techniques d’imagerie actuellement utilisées pour visualiser la position du nerf dentaire inférieur pourraient toutefois être imprécises. La présente étude avait pour but d’évaluer l’exactitude de la micro-tomodensitométrie (micro-TDM) pour déterminer la position du nerf dentaire inférieur.

Méthodologie : Des images de micro-TDM d’une épaisseur de coupe de 154 µm ont été obtenues de 16 hémi-mandibules prélevées de cadavres. Chaque hémi-mandibule a ensuite été sectionnée à 6 endroits prédéterminés entre la branche montante et le trou mentonnier, pour obtenir 5 échantillons d’os cortico-spongieux. Les distances supérieure, inférieure, buccale et linguale du nerf par rapport à l’os entourant le canal dentaire inférieur ont été mesurées avec un pied à coulisse numérique direct, puis ces mesures ont été comparées aux mesures correspondantes obtenues par micro-TDM à l’aide d’un logiciel de visualisation et de modélisation tridimensionnelle. 

Résultats : Une grande variabilité a été observée dans la position verticale du nerf dentaire inférieur, cette position variant en fonction du temps qui s’était écoulé depuis la perte des dents ainsi que du déplacement de la position du nerf – d’une position linguale à une position buccale – le long de son trajet de la région postérieure à la région antérieure du maxillaire inférieur. Malgré cela, une grande cohérence a été observée entre les mesures de l’épaisseur de l’os entourant le nerf dentaire inférieur obtenues avec le pied à coulisse numérique et par micro-TDM, et aucune différence significative n’a été relevée entre les deux techniques de mesure.

Signification clinique : Les résultats présentés ici confirment l’exactitude de la micro-TDM comme technique pour déterminer la position du nerf dentaire inférieur en vue de la mise en place d’implants dentaires dans le maxillaire inférieur humain.

 

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment