Cas fréquents en assurance auto et habitation

May 31, 2013

Si un incident survenait à votre domicile ou sur la route, sauriez-vous quoi faire? Pour vous éclairer, voici quelques cas qui se produisent couramment dans le domaine de l’assurance auto et habitation ainsi que les meilleures façons d’y réagir.

CAS No 1

Votre chalet subit des dommages alors qu’il est loué

Normalement, vous utilisez votre chalet tout l’été, mais cette année, vous avez décidé de le louer pour deux semaines. Un après-midi, la locataire vous téléphone en panique. Bien que personne ne soit blessé, elle vous raconte qu’un incident s’est produit avec le barbecue et que le chalet est passablement endommagé par le feu. Une fois l’émotion passée, vous appelez votre assureur pour signaler le sinistre.

Êtes-vous couvert?

Certaines personnes choisissent, à l’été, de louer leur chalet durant quelques semaines pour alléger le fardeau des frais d’entretien et des taxes foncières. Si vous décidez de louer le vôtre, vous devriez en informer votre assureur. Des modifications à votre contrat seront peut-être nécessaires pour vous procurer les garanties appropriées en cas d’incident. À défaut d’aviser votre assureur, vos demandes d’indemnité pourraient être rejetées.

CAS No 2

Vous endommagez accidentellement une voiture stationnée

Vous êtes en train de reculer dans une place de stationnement lorsque vous entendez un bruit sourd. Vous venez d’heurter la voiture derrière vous! Vous sortez pour constater les dégâts : le véhicule présente une petite bosse; le vôtre n’a qu’une égratignure. Le propriétaire de la voiture stationnée n’est pas là et personne d’autre n’est dans les parages.

Que faire?

Certains pourraient être tentés de quitter les lieux, tout simplement, mais cette décision peut être lourde de conséquences. En effet, vous n’avez peut-être pas remarqué un témoin, qui a noté votre numéro de plaque et signalé l’incident à la police. Le cas échéant, vous pourriez être accusé d’avoir quitté la scène d’un accident. Résultat : vous pourriez accumuler plusieurs points d’inaptitude et vous retrouver avec une amende de plusieurs milliers de dollars. De plus, vos primes d’assurance auto pourraient augmenter considérablement tandis que votre réclamation pour les dommages subis par votre véhicule pourrait être rejetée par votre assureur.

Si jamais vous faites face à une telle situation, efforcez-vous de trouver le propriétaire du véhicule. Frappez aux portes des maisons et commerces avoisinants pour demander aux gens s’ils le connaissent. Si vous ne pouvez trouver le propriétaire, laissez une note sous un essuie-glace de sa voiture : prenez soin d’inclure vos nom, adresse et numéro de téléphone. Il est aussi recommandé de prendre des photos du véhicule endommagé et de sa plaque d’immatriculation. Notez également la marque, le modèle et la couleur du véhicule.

Si votre note se perd, vous pourrez vous défendre si on devait vous accuser d’avoir quitté la scène d’un accident. Il vous sera possible en effet de démontrer que vous avez bel et bien tenté de trouver le propriétaire en faisant la tournée des résidences ou des commerces du voisinage.

Enfin, rappelez-vous que la plupart des lois sur les véhicules à moteur et sur la sécurité routière exigent que les automobilistes signalent à la police tout accident ayant causé des dommages excédant un certain montant (selon votre province de résidence, ce montant peut varier entre 1 000 $ et 2 000 $).

CAS No 3

Votre précieuse collection est volée

À votre retour à la maison après un court séjour à l’extérieur, vous constatez avec désarroi que votre porte arrière a été forcée et que votre résidence a été cambriolée. À l’arrivée de la police, vous commencez à inspecter les pièces de la maison. Dans le salon, le téléviseur et la chaîne haute fidélité ont disparu.

Bien que contrarié, vous vous dites sans tarder que ces articles se remplacent facilement. Mais votre attention se tourne alors rapidement vers quelque chose d’irremplaçable : votre petite mais si coûteuse collection de livres anciens (évaluée à plus de 20 000 $). Vous vous précipitez dans votre salon de lecture et découvrez que la collection entière a disparu.

Votre assurance couvrira-t-elle le coût de remplacement de la collection de livres?

La plupart des polices d’assurance habitation fixent des limites très précises (par exemple, un maximum de 2 000 $) pour la compensation qui peut être versée pour certains articles, comme les bijoux, les œuvres d’art et les objets de collection. Par conséquent, si vous n’avez pas souscrit une garantie supplémentaire pour ces objets – sous forme d’avenant à votre contrat d’assurance habitation –, vous ne serez pas dédommagé pour leur valeur réelle en cas de perte.

Pour obtenir sans frais des conseils de représentants d’assurance certifiés, qui travaillent sans commission exclusivement pour les professionnels de la santé dentaire et leurs proches, contactez le CDSPI Services consultatifs Inc. au 1 877 293-9455, poste 5003.

L’AUTEURE

 

Mme Poirier est conseillère professionnelle en assurances au CDSPI Services consultatifs Inc.

Courriel : conseils@cdspiadvice.com

L’assurance auto et habitation du CDSPI est souscrite par La Personnelle, compagnie d’assurances, et distribuée par CDSPI Services consultatifs Inc. L’assurance auto n’est pas offerte aux résidents du Manitoba, de la Saskatchewan ni de la Colombie-Britannique. L’assurance auto et habitation n’est pas offerte aux résidents du Québec. Ces renseignements vous sont présentés à titre informatif. Des détails, modalités, conditions et exclusions sont précisés dans les contrats de l’assurance auto et habitation du CDSPI.

Références

  1. Source : Rapport de rétention, décembre 2012.
  2. Source : Rapport récapitulatif des ventes, décembre 2012.
  3. Le montant des économies, le cas échéant, dépend du profil d’assurance de chaque personne.

Add new comment