Les dentistes canadiens exigent des services de qualité de la part des laboratoires dentaires

October 21, 2010

Les dentistes canadiens exigent principalement une qualité uniforme des services offerts par les laboratoires dentaires. C’est le constat que fait l’Association canadienne de l’industrie dentaire (ACID) au terme de la 14e édition de son sondage annuel sur l’avenir de la dentisterie.

Parmi les dentistes ayant répondu au sondage, 15,1 % ont donné comme principal critère de sélection d’un laboratoire «une qualité uniforme» des services (un sommet sans précédent, alors que cette proportion se situait à 7,6 % l’an dernier). En dépit de l’actuelle conjoncture économique, le principal critère qui était ressorti du sondage précédent, «de meilleurs prix», se situe au deuxième rang à 13,8 %. Au troisième rang vient «un délai d’exécution plus rapide des dossiers», critère invoqué par 11,1 % des répondants.

Le critère «meilleure communication» a connu une baisse d’une année à l’autre, passant d’un sommet de 16,1 % en 2001, année à laquelle la question a été posée pour la première fois, à 8,9 % en 2010, proportion la plus faible jamais enregistrée. Ce résultat, qui semble indiquer une amélioration continue de la communication de la part des laboratoires, peut également exprimer l’incidence des nouvelles technologies sur les communications entre dentistes et techniciens.

Cette année, plus de 1 000 dentistes praticiens du Canada ont répondu au sondage, ceux-ci étant bien répartis entre les diverses régions du pays. Pour obtenir plus de renseignements sur le sondage de l’ACID, communiquez avec Bernie Teitelbaum, directeur général de l’ACID, à bernie@diac.ca.

Add new comment