Paradigmes des droits de propriété et de confidentialité touchant la « salive commercialisable » : un équivalent au sang d’un point de vue éthique et légal?

July 20, 2010

Comme les fluides buccaux peuvent aujourd'hui être utilisés pour des épreuves diagnostiques, la salive pourrait être considérée comme une forme de propriété individuelle, au même titre que le sang, ce qui confère certains droits éthiques et juridiques au donneur.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment