Opération NANOOK 2011 Initiative de rapprochement communautaire dentaire, Resolute Bay (Nunavut)

December 13, 2011
Topics:
organisations


Le caporal Kelly Zseder soigne un Ranger à la clinique de campagne des Forces canadiennes.

Resolute Bay se trouve sur l'île Cornwallis dans le territoire du Nunavut. C'est la deuxième communauté la plus nordique au Canada, avec une population d'environ 250 personnes, dont la moitié sont des enfants et 80 % sont des Inuits. Le terrain est principalement graveleux et la température moyenne annuelle est de –16,4 degrés Celsius. Un dentiste se rend à Resolute Bay trois ou quatre fois par année, et il y passe environ une semaine à chaque visite. S'il survient un cas urgent pendant que le dentiste n'est pas sur place, les patients sont amenés par avion pour être traités.

L'opération NANOOK 2011 était une opération militaire du ministère de la Défense nationale qui a eu lieu dans l'Arctique canadien pendant l'été 2011. C'était une opération militaire conjointe à deux volets de la Marine, de l'Armée, de l'Armée de l'air et des Forces spéciales, à laquelle ont également participé les États-Unis et le Danemark. Le premier volet était une opération de souveraineté et de patrouille de présence, faisant appel aux Forces canadiennes dans l'air, sur terre et en mer. Ce volet de l'opération a été mené sur la terre ferme, sur l'île Cornwallis, et en mer, dans le détroit de Davis, la baie de Baffin et le détroit de Lancaster. Le deuxième volet de l'opération NANOOK visait la préparation en vue d'une importante catastrophe aérienne simulée pour tester la capacité des Forces canadiennes à réagir rapidement lors d'un écrasement d'aéronef dans l'Arctique.

Une équipe dentaire constituée de membres de deux unités différentes des Services de santé des Forces canadiennes a aussi été déployée dans le cadre de l'opération NANOOK 2011. C'était la toute première fois qu'une équipe dentaire des FC prenait part à une opération militaire dans le Haut-Arctique. Le major Rachel Jetté de la 1re Ambulance de campagne, Edmonton, et le caporal Kelly Zseder de la 1re Unité dentaire, Edmonton – se sont vus confier un double mandat : fournir un soutien dentaire à plus de 500 militaires en exercice dans la région et se rapprocher de la communauté en fournissant des soins dentaires aux résidents de Resolute Bay (Nunavut), en vertu d'un partenariat conclu avec le gouvernement du Nunavut et Santé Canada.

Étant donné les résultats de l'Enquête sur la santé buccodentaire des Inuits (2008-2009) de Santé Canada, selon lesquels 70 % des Inuits avaient besoin de soins dentaires immédiats, et vu la volonté des FC de fournir des soins dentaires à la communauté pendant l'opération NANOOK, il était logique que Santé Canada, le gouvernement du Nunavut et le ministère de la Défense nationale collaborent à cette initiative.


Le major Rachel Jetté (extrême gauche) discute avec David Johnston, gouverneur général du Canada, de l'initiative de sensibilisation de l'opération NANOOK.

C'est tout un défi à relever que d'assurer des soins dentaires pendant une mission militaire dans le Haut-Arctique. Il faut disposer d'une clinique dentaire de campagne déployable, dotée d'équipement dentaire, de matériel et de fournitures en quantité suffisante pour assurer son autonomie. C'est une partie du défi qu'ont dû relever le major Jetté et le caporal Zseder avant d'arriver à Resolute Bay. Une fois sur place, la première chose à faire était de dresser une tente de prospecteur mesurant 16 pi × 20 pi, puis de préparer leur équipement dentaire, car l'équipe a immédiatement commencé à traiter le personnel affecté à l'opération NANOOK. En plus de donner des soins dentaires urgents aux membres de la Force régulière, de la Réserve et des Rangers canadiens, l'équipe dentaire des FC a également fourni des soins généraux d'hygiène dentaire.

Les services dentaires que l'équipe des FC a fournis à la communauté pendant l'opération ont été couronnés de succès. Pour soigner les résidents de Resolute Bay, l'équipe s'est rendue de son camp à une clinique dentaire située dans un centre de santé communautaire. Les patients semblaient grandement apprécier l'occasion de recevoir des soins dentaires.

Malheureusement, les activités communautaires de l'équipe ont dû être interrompues le 20 août 2011 en raison de l'écrasement tragique du vol 6560 de First Air, qui s'est produit à 2 km du village. L'avion, qui devait atterrir à Resolute Bay, transportait 15 passagers, dont seulement trois ont survécu à l'écrasement. En raison de cette tragédie, le personnel de l'opération NANOOK, y compris les membres de l'équipe dentaire, sont immédiatement passés à l'action et se sont déployés sur les lieux de l'écrasement, où ils ont pu intervenir en donnant des soins d'urgence, en stabilisant et en évacuant les survivants et en aidant le coroner du gouvernement du Nunavut à identifier les dépouilles des victimes.

Malgré les circonstances malheureuses qui ont interrompu l'opération de façon prématurée, l'initiative a quand même permis de souligner la relation solide qui existe entre Santé Canada, le ministère de la Défense nationale et le gouvernement du Nunavut. C'est la solidité de ce partenariat qui a permis la réalisation de l'initiative. On espère que le succès de ce projet facilitera l'intégration d'autres initiatives de rapprochement dentaire dans des opérations militaires futures.

Photos : ministère de la Défense nationale

Add new comment