Recours aux services dentaires par les enfants des familles à faible revenu en Alberta

May 17, 2011
Topics:
enfants

Sommaire

Objectif : Voir dans quelle mesure les enfants des familles à faible revenu recevant de l’aide en vertu de 2 régimes de prestations de soins de santé en Alberta ont recours aux services dentaires qui leur sont offerts.

Méthodologie : À l’aide d’un questionnaire, on a interrogé par téléphone 820 clients choisis au hasard et inscrits aux régimes de prestations de soins de santé pour enfants et pour adultes, à savoir l’Alberta Child Health Benefit (ACHB) et l’Alberta Adult Health Benefit (AAHB). Les données portant sur le recours aux services dentaires ont été analysées.

Résultats : Parmi les répondants, 377 (93,1 %) des 405 clients du régime ACHB et 356 (85,8 %) des 415 clients du régime AAHB ont admis que ces régimes les ont aidés, eux et leurs enfants, à obtenir des services dentaires qu’ils ne pourraient pas recevoir autrement. Par contre, seulement 222 (54,8 %) des 405 répondants du régime ACHB et seulement 136 (57,4 %) des 237 répondants ayant des enfants protégés par le régime ACHB ont déclaré que leurs plus jeunes enfants avaient reçu au moins 1 service dentaire au cours des 12 mois précédant le sondage. Les enfants des 2 groupes les plus jeunes (soit ceux âgés de 4 ans ou moins) étaient peu susceptibles d’avoir reçu chacun de plusieurs services dentaires spécifiques, y compris un examen ou un bilan dentaire, et les enfants de 5 à 14 ans étaient plus susceptibles d’avoir reçu ces services dentaires. Le service dentaire le plus utilisé pour tous les groupes d’âge était un examen ou un bilan dentaire, et le moins utilisé était l’extraction.

Conclusions : Malgré un grand besoin, les familles à faible revenu ont peu recours aux prestations dentaires offertes aux enfants par Emploi et Immigration Alberta grâce à des régimes conçus pour venir en aide aux Albertains à faible revenu. Bien que les parents soient au courant que des services dentaires sont financés par l’État, ils ne semblent pas suffisamment motivés pour chercher à obtenir des soins dentaires pour leurs jeunes enfants.


Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)