La valeur de toute action

December 11, 2012


Dr Robert Sutherland

Dans son ouvrage The Value of Nothing, Raj Patel examine notre tendance à surévaluer les biens tangibles qui sont superflus et à sous-évaluer les biens intangibles qui sont essentiels. Les associations fournissent à leurs membres des avantages tant tangibles qu'intangibles. Or, si l'on se tourne vers l'avenir, la valeur des associations professionnelles sera de plus en plus intangible. Quelle valeur la dentisterie organisée a-t-elle? Pourquoi les dentistes de Terre-Neuve et du Labrador jusqu'à ceux de la Colombie-Britannique et des Territoires du Nord-Ouest ont-ils besoin les uns des autres? Pourquoi les dentistes des quatre coins du monde ont-ils besoin les uns des autres?

Il se peut qu'on soit tellement habitués aux avantages tangibles offerts par l'ADC qu'on en vienne à les tenir pour acquis. Or, sans eux, des gestes quotidiens de la médecine dentaire seraient impossibles. Par exemple, l'ADC maintient le Guide du système de codification standard et du répertoire des services, qui fournit aux dentistes les codes universels servant quotidiennement à inscrire leurs services cliniques. L'ADC gère aussi le service CDAnet, qui permet de soumettre des demandes d'indemnisation par voie électronique et qui fonctionne de pair avec ITRANS pour valider l'identité des dentistes. L'ADC offre aussi, à portée de la main, des renseignements cliniques pratiques par l'entremise du site Web du JADC et du JCDA-Oasis, un nouveau serviced'aide à la prise de décision clinique. Et pour répondre aux besoins uniques des dentistes sur le plan financier, l'ADC leur donne accès aux services du CDSPI, y compris à son régime d'assurance et à ses plans de placement spécialisés.

L'ADC déploie par ailleurs d'autres efforts qui pourraient paraître intangibles. Dans la foulée de sa vision d'une profession forte, d'une communauté unie et d'une population en santé, l'ADC s'allie à un vaste éventail d'organismes et de groupes de même sensibilité. Ces collaborations sont cruciales pour faire avancer des dossiers d'intérêt commun et ont lieu tant à l'échelle nationale – notamment avec l'Association canadienne des spécialistes dentaires, la Fédération canadienne des organismes de réglementation dentaire et l'Association canadienne des hygiénistes dentaires – qu'internationale, avec l'Association dentaire américaine et la Fédération dentaire internationale.

Par ces efforts, l'ADC assume son important rôle de porte-parole sur la scène nationale, puisqu'il faut souvent une collaboration pancanadienne et une mise en commun des ressources pour solutionner bien des enjeux interprovinciaux. Grâce à son assemblée générale annuelle, aux forums de consultation, au Forum des dirigeants en dentisterie ainsi qu'aux réunions des présidents et des PDG, l'ADC est une tribune nationale pour le dialogue et l'échange d'idées. Les efforts de sensibilisation actuels de l'ADC portent notamment sur l'amélioration de l'accès aux soins grâce à des stratégies pour assurer la première visite chez le dentiste avant l'âge de 1 an et à des normes pour les soins buccodentaires et l'accès à des professionnels dans les établissements de soins de longue durée. Changer la perception du public à l'égard des dentistes est aussi un dossier d'envergure nationale sur lequel travaille l'ADC.

J'en reviens enfin au concept de valeur relative entre les biens tangibles et intangibles de Raj Patel. Si les avantages tangibles offerts par l'ADC forment une part cruciale de votre exercice quotidien, les avantages intangibles revêtent une importance aussi grande. L'incidence de certaines réalisations de l'ADC est peut-être plus difficile à mesurer parce qu'elle se fait sentir petit à petit, mais je crois que, du point de vue des dentistes, de la médecine dentaire et de la santé buccodentaire, les nombreuses facettes des efforts de l'ADC sont incontestablement valables.

Robert Sutherland, BSc, DDS, MSc, Dip Perio

president@cda-adc.ca

Add new comment