Prise en charge d'un patient ayant perdu son appareil de rétention ou dont l'appareil est complètement décollé

October 25, 2013

Appareil de rétention perdu ou appareil complètement décollé

  • La majorité des appareils de rétention perdus sont passifs. Ils peuvent être employés à la fin d'une première étape de traitement orthodontique (à la suite d'une expansion du maxillaire supérieur, par exemple) ou à la fin d'un traitement orthodontique complet, afin de conserver les résultats obtenus pendant que les fibres élastiques se réorganisent.
  • Fréquemment, les patients perdent ou égarent l'appareil de rétention amovible lorsqu’ils doivent le porter en tout temps.
  • Les appareils peuvent se décoller si les instructions données par l'orthodontiste ne sont pas suivies (p. ex. pratique d'un sport de contact sans port d'un protecteur buccal adapté à  l'appareil, alimentation inappropriée, mauvaise hygiène dentaire). Les appareils complètement décollés peuvent être recollés si le décollement est récent (à moins qu'ils soient brisés ou déformés, auquel cas ils doivent être refaits). L'appareil d'expansion palatine rapide (EPR) peut se décoller occasionnellement. Les appareils linguaux collés sont cependant ceux qui se décollent le plus fréquemment. 

Tableau clinique

Population

Patients en traitement orthodontique actif ou ayant terminé un traitement d’orthodontie

Signes

  • Absence de l'appareil de rétention ou du fil orthodontique fixe ou perte de l'appareil
  • Patient se présente avec l'appareil ou un boîtier en main
  • Présence de ciment ou de composite sur les dents supportant l'appareil

Symptômes

Blessures dentaires ou faciales concomitantes, si le décollement survient à la suite d'un traumatisme

Investigation

Appareil de rétention perdu ou fil orthodontique fixe partiellement ou complètement décollé


Ill.  1. Appareil d'expansion rapide décollé du côté gauche.

  • Demander au patient :
  • La date de son prochain rendez-vous avec son orthodontiste
  • Le moment auquel l'appareil de rétention a été perdu – L'urgence de la situation est directement liée au moment de la perte de l'appareil de rétention (plus la période de temps écoulé depuis la perte de l'appareil est longue, moins il est critique de le remplacer immédiatement).
  • La date à laquelle le traitement orthodontique a été complété – Plus le traitement actif a été complété récemment, plus le risque de récidive orthodontique est élevé.
  • Examiner l'appareil décollé et évaluer l'alignement des dents et l'occlusion (ill. 1).

Appareil ou boîtier complètement décollé

  • Demander au patient :
  • La date de son prochain rendez-vous avec son orthodontiste
  • Le moment auquel l'appareil de rétention a été perdu – L'urgence de la situation est directement liée au moment de la perte de l'appareil de rétention (plus la période de temps écoulé depuis la perte de l'appareil est longue, moins il est critique de le remplacer immédiatement).
  • La date à laquelle le traitement orthodontique a été complété – Plus le traitement actif a été complété récemment, plus le risque de récidive orthodontique est élevé.
  • Examiner l'appareil décollé et évaluer l'alignement des dents et l'occlusion.
  • Vérifier si l'appareil décollé s’adapte bien à la position actuelle des dents.  

Diagnostic

Un diagnostic d'appareil de rétention perdu ou complètement décollé est établi selon l'examen clinique et l’histoire du patient.

Appareil de rétention perdu (amovible ou fil orthodontique fixe)

  • Antécédents du patient

Appareil d’expansion rapide complètement décollé (EPR ou boîtier)

  • Histoire du patient
  • Examen du patient
  • Blessures faciales ou dentaires concomitantes
  • Évaluation du degré d'ajustement de l'appareil

Traitement

Traitements initiaux courants

Appareil de rétention perdu (appareil amovible ou fil orthodontique)

Dentiste généraliste

Référer le patient à son orthodontiste si ce dernier peut le voir dans les jours qui suivent.


Ill.  2. Appareil de rétention en acrylique.

L'objectif est de préserver l'alignement des dents si le patient a perdu son appareil de rétention peu de temps après la fin de son traitement orthodontique ou de préserver la dimension transversale lorsque l'appareil installé immédiatement après l'expansion palatine (ill. 2) a été perdu.

  • Si la perte de l'appareil de rétention est récente et que l'alignement des dents est adéquat, prendre une empreinte afin de réaliser en cabinet un appareil formé sous vide (AFV; p. ex. appareil Essix®) ou de l'envoyer pour fabrication en laboratoire. 
  • Il est conseillé d'ajuster l'occlusion (en raison du plastique de l’appareil) afin d'obtenir des contacts occlusaux équilibrés sur un nombre maximum de dents, favorisant ainsi le confort du patient. L’appareil formé sous vide doit être ajusté soigneusement, car il peut facilement être perforé.

Orthodontiste

  • Il est presque toujours nécessaire de fabriquer un nouvel appareil de rétention lorsque le patient vient tout juste de compléter une phase active de traitement orthodontique.
  • Les dents retournent habituellement rapidement à leur position initiale si l'appareil de rétention n'est pas porté pour la période de temps requise. Une fois l'expansion palatine rapide complétée, il est important de préserver la dimension transversale pour une période de 3 à 6 mois.  
  • Les patients ne sont souvent pas conscients de la récidive, à moins qu'elle ne survienne dans la zone antérieure de la bouche ou qu'elle soit importante.
  • En cas de récidive mineure, et si le patient ou l'orthodontiste ne sont pas satisfaits des résultats, l'orthodontiste peut prescrire un appareil amovible actif afin de la corriger.
  • En cas de récidive importante, une période de re-traitement à l'aide d'appareils fixes peut s'avérer nécessaire.

Appareil complètement décollé (EPR à 4 bagues ou avec boîtiers ou blocs d’ouverture de l’occlusion en résine)

Dentiste généraliste

Référer le patient à son orthodontiste si ce dernier peut le voir dans les jours qui suivent.

  • Lorsque le patient apporte son appareil complètement décollé, il importe d'examiner d'abord minutieusement l'appareil, puis la bouche du patient. 
  • Le dentiste généraliste peut tenter de réajuster l'appareil après avoir enlevé tout ciment de l'appareil et des dents. L'appareil peut alors être utilisé comme un appareil amovible en attendant que l'orthodontiste le recimente.
  • Si l'appareil d'expansion est complètement décollé, le dentiste généraliste peut devoir désactiver l'appareil afin d'assurer son ajustement (desserrer la vis en la tournant de 1 à 3 fois dans le sens opposé de celui indiqué permet habituellement un meilleur ajustement).

Orthodontiste

Essayer de réajuster l'appareil d'expansion après avoir enlevé toute trace de ciment de l'appareil et des dents.

L'impossibilité de réinsérer l'appareil décollé est habituellement signe qu'il y a eu récidive importante. Il faut alors fabriquer un nouvel appareil avec de nouvelles empreintes.

Conseils

  • Contacter l'orthodontiste du patient; la plupart ont un numéro d'urgence.
  • Le traitement varie selon le moment où le patient consultera son orthodontiste. Plus tard sera le rendez-vous, plus il est important d'intervenir et de prévenir une récidive plus sévère. Il est conseillé de diriger le patient vers son orthodontiste.

LES AUTEURS

 

La Dre Papadakis est professeure agrégée en santé buccodentaire à la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal, à Montréal.

 

Le Dr El-Khatib est professeur agrégé en santé buccodentaire à la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal, à Montréal.

 

La Dre Montpetit est professeure adjointe en santé buccodentaire à la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal, à Montréal.

Écrire à : Dre Papadakis, Faculté de médecine dentaire, Université de Montréal, 3525, chemin Queen Mary, Montréal (Québec)  H3V 1H9. Courriel : athena.papadakis@umontreal.ca

Les auteurs n'ont aucun intérêt financier déclaré.

Cet article a été révisé par des pairs.

Ressources suggérées

Add new comment