Actions de défense des intérêts : l’ADC veille à la santé buccodentaire

July 22, 2013
Topics:
adc


Dr Peter Doig

Les actions de défense des intérêts constituent un élément clé de la vision stratégique de l’ADC, qui vise à promouvoir une santé buccodentaire optimale chez la population canadienne. L’ADC cherche ainsi à agir sur les politiques publiques et l’affectation des ressources au sein des sphères politiques, économiques et sociales ayant une incidence directe sur les gens.

Pour porter fruit, ces actions doivent reposer sur des relations de longue haleine avec les stratèges politiques et s’attacher à des dossiers prioritaires. Elles doivent être englobantes et mobilisatrices, donner lieu à des échanges et mener à des solutions. Dans le cas de l’ADC, qui est le porte-parole national de la dentisterie, elles doivent avant tout être dans l’intérêt supérieur de la santé buccodentaire des Canadiens.

L’ADC agit sur plusieurs fronts à cet égard. En effet, au niveau local, l’ADC offre des ressources et un soutien aux dentistes pour les aider à influer sur les politiques publiques. À titre d’exemple, citons le rôle de l’ADC comme porte-parole faisant autorité dans le dossier de la fluoruration des eaux municipales.

Sur la scène provinciale, l’ADC facilite les échanges entre les associations dentaires provinciales (ADP) et favorise l’élaboration de stratégies pour défendre des questions de compétence provinciale. Deux initiatives prioritaires de l’ADC en ce sens – l’accès à des soins pour les enfants et les aînés et l’initiative visant à rehausser le sentiment de confiance et de valeur à l’égard des dentistes – comptent des représentants de toutes les associations membres de l’ADC et visent à élaborer des stratégies qui seront mises en œuvre à l’échelle provinciale. Récemment, ces efforts ont mené à un avant-projet de loi sur des normes de soins buccodentaires dans les établissements de soins de longue durée. Le Groupe de coordination sur l’accès aux soins de l’ADC a mis ces normes à la disposition des ADP.

À l’échelle nationale, l’ADC a une solide stratégie de défense des intérêts qui prend de nombreuses formes, dont les relations avec les gouvernements et les médias et la sensibilisation du grand public. Les Journées sur la Colline qu’organisent tous les ans l’ADC sont sans doute l’action la plus visible à ce titre. Elles permettent à des délégués de l’ADC de rencontrer des membres de comités parlementaires et sénatoriaux pour discuter de dossiers d’intérêt commun. Un groupe de travail conjoint sur les services de santé non assurés pour les Premières Nations et les Inuits ainsi que l’épanouissement d’une relation naissante avec les Instituts de recherche en santé du Canada font partie des autres initiatives actuellement en cours. Aussi, la haute direction de l’ADC rencontre régulièrement le Dr Peter Cooney, dentiste en chef du Canada.

Enfin, sur la scène mondiale, l’ADC a eu une incidence directe sur des décisions stratégiques internationales grâce à ses actions auprès de la Fédération dentaire internationale. L’ADC tient également des rencontres avec ses homologues de l’Association dentaire américaine.

L’ADC siège à l’Organisation régionale nord-américaine de la FDI et assiste tous les ans à la réunion du Perth Group, un organisme qui comprend les associations dentaires nationales d’Australie, de Nouvelle-Zélande, de Corée, du Japon, des États-Unis et du Canada.

Par ailleurs, l’ADC siège à un certain nombre de coalitions qui font la promotion de la santé en général, dont la Coalition canadienne pour l’action sur le tabac, la Coalition canadienne pour la santé publique au 21e siècle et le Réseau Alliance santé (HEAL). Cela permet de forger des alliances stratégiques avec d’autres organismes, tout en profitant du poids d’une coalition pour faire valoir des questions de politique publique.

Les actions de défense des intérêts menées par l’ADC sensibilisent les responsables gouvernementaux et la classe politique aux enjeux entourant la santé buccodentaire et aux solutions envisageables. Elles s’inscrivent dans la foulée de ce qu’il faut faire pour jouer un rôle moteur en santé buccodentaire et pour conforter notre position d’experts de la prestation de soins buccodentaires.

Peter Doig, DMD

president@cda-adc.ca

Add new comment