Demandes d’indemnisation des soins dentaires : l’ADC veille à préserver leur sécurité

July 22, 2013

Pendant plusieurs années, des représentants de l’ADC ont participé à des discussions avec la Health Industry Electronic Commerce Association (HIEC – Association du commerce électronique dans l’industrie de la santé), un groupe qui représente les sociétés d’assurance en vue de formuler des normes pour la transmission en ligne des demandes d’indemnisation reliées à la santé.

Les discussions actuelles ont trait au fait que l’ADC s’interroge au sujet de la sécurité touchant le protocole de transport CCD-WS de la HIEC. Adoptée en 2012, cette technologie sert à acheminer directement aux assureurs les demandes d’indemnisation de soins dentaires au moyen de l’internet, en faisant une solution de rechange à ITRANS.

Geoff Valentine, chef de l’informatique de la santé à l’ADC, explique : « Afin de protéger les identités électroniques des dentistes, l’ADC aimerait que “l’enveloppe électronique” sécuritaire du message contenant une demande d’indemnisation identifie uniquement le dentiste qui envoie la demande – ce qui n’est pas possible avec la mise en application proposée. »

L’ADC demeure optimiste, étant d’avis qu’une entente avec la HIEC aura lieu et permettra de respecter les pratiques acceptées pour l’acheminement sécuritaire en ligne de données reliées à la santé.

Pour plus de précisions sur le protocole CCD-WS et ses répercussions potentielles sur la dentisterie au Canada, consultez le www.cda-adc.ca/fr/members/practice_management/cdanet/.

Add new comment