Prise en charge de la douleur causée par l'éruption dentaire

December 5, 2013

Éruption dentaire

Phénomène physiologique naturel survenant chez les enfants.

Tableau clinique

Population

Enfants âgés de 5 mois à 2 ans et demi (la fourchette d'âge peut varier)

Signes

  • Salivation accrue (écoulement de bave)
  • Éruption cutanée et rougeur du visage
  • Frottage des gencives
  • Succion du pouce accrue
  • Fièvre légère
  • Perte d’appétit pour les aliments solides
  • Larmoiement des yeux
  • Perturbation de l'alimentation et du sommeil
  • Irritabilité
  • Selles molles
  • Gencive rouge et fissurée
  • Saignement de la gencive
  • Inflammation

Symptômes

  • Intensité de la douleur : gencive habituellement douloureuse et sensible
  • Démangeaisons

Investigation

Exclure les pathologies locales

  1. Questionner les parents quant à la durée et à l'intensité des signes et symptômes.
  2. Exclure les troubles systémiques, surtout si la température corporelle dépasse 37,5 oC ou si les symptômes persistent depuis plus de 24 heures.

Diagnostic

Selon l'examen clinique et les signes et symptômes, un diagnostic d'éruption dentaire est établi.

Diagnostic différentiel

  • Kyste d'éruption : Tuméfaction des tissus mous recouvrant la dent. Il n'y a habituellement pas de sensibilité associée au kyste d'éruption, et ce dernier disparait par lui-même. La tuméfaction peut persister pour 1 ou 2 mois, puisque les kystes sont remplis de fluides.
  • Hématome d'éruption : Plus fréquemment observé au niveau de la deuxième molaire primaire ou de la région de la première molaire permanente. Un hématome d'éruption peut par ailleurs apparaître à la suite de l'éruption de molaires primaires lorsque les canines sont aussi en éruption. Il s'accompagne d'une inflammation rouge feu allant de la région des dents latérales aux molaires et peut être douloureux, particulièrement si les 4 canines sont en éruption simultanément.
  • Séquestre d'éruption : Petit spicule de tissu dur d'étiologie odontogène ou ostéogène inclus dans le tissu mou qui recouvre la  fosse centrale des premières molaires permanentes. Il n'a aucune signification clinique, ou très peu. Le dentiste peut déloger le tissu dur en ayant recours à une anesthésie locale ou topique si le spicule cause une irritation locale.
  • Maladie de Riga-Fede : Ulcération du frein de la langue chez les enfants dont les dents sont en éruption, causée par l'abrasion des tissus contre les nouvelles incisives inférieures centrales.
  • Troubles systémiques : Une association avec des perturbations systémiques (p. ex. fièvre, diarrhée, infection des voies respiratoires, perturbation du sommeil, gingivostomatite herpétique primaire) n'est que coïncidence et n'est pas liée à l'éruption dentaire.

Traitement

Au besoin, prescrire de l'acétaminophène ou des analgésiques (autres que l'AAS) pour prendre en charge la douleur ou la fièvre.

Conseils

Conseils aux cliniciens

  • Ne pas recommander l'utilisation de gels analgésiques pour dentition.
  • Il n'est pas indiqué d'enlever chirurgicalement le tissu recouvrant la dent.

Conseils aux parents

  • Continuer de brosser et de nettoyer en douceur la zone d'éruption afin de minimiser le risque de gingivite secondaire causée par l'accumulation de plaque.
  • Donner à mordiller à l'enfant des jouets de dentition (anneaux de dentition) refroidis ou des débarbouillettes imbibées d'eau froide. S'assurer que les jouets sont sans plomb, qu'ils sont propres et qu'ils ont été refroidis au réfrigérateur avant leur utilisation.
  • S'assurer que l'enfant est bien hydraté.
  • Consulter un médecin si les symptômes sont sérieux ou s'ils persistent pour plus de 24 heures, afin d'exclure les infections des voies respiratoires supérieures et autres troubles communs.
  • L'enfant devrait visiter le dentiste pour la première fois dans les 6 mois suivant l'éruption de sa première dent ou avant l'âge d'un an.

LES AUTEURS

 

La Dre Hatibovic-Kofman est professeure agrégée et directrice de la division d'orthodontie et de dentisterie pédiatrique de l'École de médecine et de médecine dentaire Schulich, Université Western, à London (Ontario).

 

Le Dr Ari est professeur adjoint à la division d'orthodontie et de dentisterie pédiatrique à l'École de médecine et de médecine dentaire Schulich, Université Western, à London (Ontario).

Écrire à : Dr. Sahza Hatibovic-Kofman, Schulich School of Medicine & Dentistry, Dental Sciences Building, Division of Orthondontics and Paediatric Dentistry, 1151 Richmond Street, DSB Room 1012, London, ON  N6A 5C1. Courriel : sahza.kofman@schulich.uwo.ca

Les auteurs n'ont aucun intérêt financier déclaré.

Cet article a été révisé par des pairs.

Ressources suggérées

  1. American Academy of Pediatric Dentistry. AAPD Clinical Guidelines: Infant Oral Health Care [consulté le 2013 Jul 9]. Disponible au : http://www.aapd.org/policies/.
  2. Wake M, Hesketh K. Teething symptoms: cross sectional survey of five groups of child health professionals. BMJ. 2002;325(7368):814.
  3. Eruption of the teeth: local, systemic, and congenital factors that influence the process. In: Dean JA, Avery DR, McDonald RE, editors. McDonald and Avery‘s Dentistry for the Child and Adolescent.9th ed.St Louis (MO): Mosby; 2011. p. 150-76.
  4. Weber-Gasparoni K. Examination, diagnosis, and treatment planning of the infant and toddler. In: Casamassimo PS, Fields Jr HW, McTigue DJ, Nowak A, editors. Pediatric Dentistry; Infancy through Adolescence. 5th ed. Elsevier Saunders; 2012.

Add new comment