La Société canadienne de pédiatrie appelle au changement quant aux soins buccodentaires des enfants

February 6, 2013

Un document de principes publié récemment par la Société canadienne de pédiatrie (SCP) évalue l'état actuel de la santé buccodentaire pédiatrique au Canada et note que les enfants, et principalement ceux qui sont désavantagés, connaissent un taux élevé de maladies buccodentaires. Le document de principes demande l'égalité d'accès aux soins de santé buccodentaire pour les enfants et les jeunes Canadiens, peu importe leur localité ou la situation socioéconomique de leur famille.

La Dre Anne Rowan-Legg, auteure du document, explique : « Les programmes provinciaux et territoriaux de couverture de soins buccodentaires pour les enfants varient grandement. Tous les enfants canadiens méritent la même facilité d'accès aux soins dentaires préventifs et thérapeutiques, peu importe où ils vivent. »

« L'ADC partage pleinement l'objectif de la SCP d'améliorer l'accès aux soins pour tous les enfants canadiens », ajoute le Dr Robert Sutherland, président de l'ADC. « La santé buccodentaire des enfants est depuis des années une priorité de l'ADC. Nous tâchons actuellement de réduire le nombre de caries de la petite enfance, de réduire le temps d'attente à l'hôpital pour leur traitement et de promouvoir la première visite chez le dentiste avant l'âge d'un an. »

Le document de principes de la SCP souligne que des taux élevés de maladies buccodentaires sont observés chez les enfants dont la situation socioéconomique est précaire, les communautés aborigènes et les nouveaux immigrants. Cette variation de l'état de santé buccodentaire peut en partie être attribuée aux obstacles aux soins buccodentaires auxquels sont confrontés ces segments de la population, notamment l'absence d'assurance dentaire et le faible financement public des soins de santé buccodentaire.

« L'ADC continue d'étudier tous les aspects touchant la santé buccodentaire des enfants canadiens et travaille conjointement sur cette question d'importance avec divers groupes d'intervenants, incluant l'Académie canadienne de dentisterie pédiatrique et les associations dentaires provinciales et territoriales », explique le Dr Sutherland.

Les recommandations le la SCP pour les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral incluent :

  1. l'assurance que tous les enfants sont affiliés à un dentiste avant l'âge d'un an;
  2. l'appui des recommandations de la SCP et de l'ADC en matière de suppléments de fluorure;
  3. la création de postes de leadership pour représenter les intérêts des enfants et des adolescents quant aux enjeux liés à la santé buccodentaire;
  4. la mise au point d'un système de surveillance continu pour saisir les données clés et refléter l'état de la santé buccodentaire en pédiatrie.

Pour lire l'intégralité du document de principes de la SCP, visitez le www.cps.ca.

Add new comment