Le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI Un moyen novateur de conserver des employés appréciés tout en contrôlant les coûts

February 14, 2013
 

**Depuis Mai 2017, CDSPI ne propose plus de régimes d’avantages sociaux collectif.**

 

Les dentistes consacrent souvent un temps considérable à former un nouvel employé. Ils peuvent offrir à la personne un excellent milieu de travail et lui payer un salaire concurrentiel. Cependant, malgré ces efforts, certains dentistes ont de la difficulté à garder de bons employés qui ont décidé de changer d'emploi.

De toute évidence, le fait de gagner un bon salaire influence grandement tout employé à garder son emploi auprès d'un employeur. De nombreux employés sont toutefois préoccupés par les dépenses en soins de santé prévus et imprévus. Un régime d'avantages sociaux collectif à l'intention des employés peut s'avérer une solution efficace pour conserver et attirer d'excellents employés tout en favorisant la santé et le moral de toute l'équipe du cabinet dentaire. D'après un sondage1, 62 % des employés participant à un régime d'avantages sociaux collectif apprécient davantage leur employeur en raison des avantages sociaux offerts par ce dernier. La majorité des employés sondés, soit 65 %, ont également indiqué que leur régime d'avantages sociaux collectif les incite fortement à continuer à travailler pour leur employeur actuel.

Mais bien entendu, il y a un prix à payer pour offrir des avantages sociaux et ce prix ne fait qu'augmenter. Les hausses annuelles des coûts des soins de santé au Canada ont dépassé l'inflation2. Comment les dentistes peuvent-ils alors faire face aux coûts croissants d'un régime d'avantages sociaux tout en ayant un moyen efficace de consolider leurs stratégies de rétention du personnel? Heureusement, le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI offre une solution abordable et novatrice.

Étant offert par l'intermédiaire de Quikcard, le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI permet aux dentistes admissibles3 (à l'extérieur du Québec et de l'Ontario) de se protéger, eux et les membres de leur famille immédiate ─ ou tout le personnel de leur cabinet dentaire ─, au moyen d'un régime d'avantages sociaux collectif à l'intention des employés. Le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI offre un éventail de garanties de soins de santé, notamment :

  • Soins de la vue : lunettes et verres de contact prescrits
  • Soins de santé complémentaires : les frais d'ambulance, les séjours à l'hôpital et des fournitures médicales déterminées
  • Médicaments d'ordonnance : pour les personnes qui requièrent un traitement médicamenteux de longue durée ou une prescription mensuelle de médicaments d'entretien
  • Excédent de pertes : prévoit une couverture des frais de médicaments d'ordonnance advenant un trouble médical imprévu nécessitant un traitement médicamenteux coûteux
  • Soins dentaires : soins de base, soins importants et soins orthodontiques

Un large éventail de produits d'assurance collective4 est également offert, notamment l'assurance vie, l'assurance invalidité, l'assurance accidents, l'assurance contre les maladies graves et l'assurance voyage.

Contrôle flexible

Le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI se distingue de bien d'autres régimes offerts sur le marché, car il est hautement personnalisable. Plutôt que d'acheter un ensemble très coûteux d'avantages sociaux « prédéterminés » pour les employés, les dentistes peuvent, grâce au Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI, créer leur propre programme en choisissant les garanties de soins de santé qui leur conviennent et en fixant les maximums remboursables pour les employés.

Le Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI peut être fourni de maintes façons, notamment sur une base assurée ou au moyen de comptes de crédits-santé (CCS), une solution abordable et novatrice, car les employés dentaires peuvent l'utiliser pour couvrir pratiquement toutes les dépenses en soins de santé. Contrairement à des régimes qui couvrent seulement des types de dépenses spécifiques (p. ex. médicaments d'ordonnance, soins dentaires et lunettes et verres de contact prescrits), un compte de crédits-santé peut servir pour la plupart des traitements de santé, par exemple une chirurgie oculaire au laser.

Contrairement à un produit assuré, un CCS est entièrement provisionné par l'employeur (et, sur demande, en partie par l'employé) et géré par Quikcard. Une cotisation mensuelle est versée au CCS par le dentiste ou les employés. Habituellement, les CCS sont conçus de façon à fixer certains maximums pour les dépenses individuelles (p. ex. demandes de règlement jusqu'à concurrence de 1000 $ par employé, par année contractuelle) ou selon les frais remboursables (p. ex. soins de la vue et médicaments d'ordonnance seulement). Ces maximums sont fixés par le dentiste employeur et non par Quikcard. Le dentiste détermine ce qui peut être remboursé et le montant qui peut être remboursé, ce qui permet d'offrir un régime très flexible et de garantir les coûts.

De plus, les CCS présentent un excellent rapport coût-efficacité : pas de frais d'inscription, pas de frais de transaction et pas de questionnaire médical à remplir. Des frais administratifs sont calculés uniquement sur les demandes de règlement présentées au titre du CCS. À la fin de l'année contractuelle, les crédits non utilisés, c'est-à-dire les soldes des comptes peuvent être remboursés ou reportés à l'année contractuelle suivante. Cela contraste vivement avec des régimes plus traditionnels selon lesquels si l'utilisation est moins élevée que prévu, la prime non utilisée n'est pas remboursée.

Les conseillers de Quikcard peuvent fournir aux dentistes les renseignements dont ils ont besoin pour élaborer un régime de soins de santé adapté à leurs besoins et leur budget. Pour obtenir une consultation sans obligation, téléphonez au CDSPI Services consultatifs Inc. dès aujourd'hui en composant le 1-877-293-9455, poste 5003. Pour de l'information en ligne, visitez le www.cdspi.com/avantages-sociaux-collectifs.

Le CDSPI (www.cdspi.com) est un organisme à but non lucratif qui offre le Régime d'assurance et le Programme de placement ainsi que d'autres services visant à répondre aux besoins particuliers de la profession dentaire canadienne.

Quikcard (www.quikcard.com) administre des solutions intégrales et novatrices en matière d'avantages sociaux pour des milliers d'entreprises au Canada. Nous vous signalons que les conseillers de Quikcard peuvent vous venir en aide uniquement en anglais.

Références

  1. Le Sondage sanofi-aventis sur les soins de santé 2011 mené par sanofi-aventis Canada Inc.
  2. Sondage sur les tendances canadiennes en matière de soins de santé mené par la firme Buck Consultants en 2012
  3. Vous pouvez souscrire au Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI si vous êtes un dentiste autorisé résidant au Canada, pratiquant à l'extérieur du Québec ou de l'Ontario, et membre de l'ADC ou d'une association dentaire provinciale ou territoriale participante. Les dentistes de l'Ontario peuvent communiquer avec l'Association dentaire de l'Ontario (ADO) pour obtenir de l'information sur le régime d'assurance maladie complémentaire de l'ADO et la société Accerta pour de l'information sur leur compte de crédits-santé et leur programme d'avantages sociaux collectif.

    Les dentistes qui souhaitent bénéficier de la couverture du Régime d'avantages sociaux collectif du CDSPI pour eux et leur famille seulement (et non pour les employés de leur cabinet) doivent exercer la dentisterie dans le cadre d'une corporation professionnelle ou d'une entreprise individuelle.

  4. Les produits d'assurance sont offerts par différents assureurs canadiens et sont élaborés par Quikcard Benefits Consulting Inc. et le CDSPI Services consultatifs Inc.

Add new comment