Comment prendre en charge un patient ayant un abcès parodontal?

February 14, 2013

Abcès parodontal

Infection purulente localisée à l'intérieur des tissus adjacents à la poche parodontale et pouvant mener à la destruction du ligament parodontal et de l'os alvéolaire.

Présentation

Causes probables


Abcès associé à une parodontite :

  • exacerbation aigüe d'une parodontite chronique non traitée
  • conséquence du traitement de la parodontite chronique


Abcès non associé à une parodontite :

  • dû à l'inclusion d'un corps étranger
  • dû à l'altération de l'intégrité de la racine qui cause une colonisation bactérienne

Signes

  • Élévation ovoïde de la gencive le long de la face latérale de la racine, en présence d'un abcès superficiel. L'abcès parodontal profond peut être moins apparent.
  • Suppuration, spontanée ou provoquée, s'écoulant d'une fistule ou d'une poche parodontale
  • Mobilité ou élévation de la dent
  • Adénopathie régionale

Symptômes

  • D'un léger inconfort à une douleur intense
  • Sensibilité à la palpation ou à la percussion de la dent atteinte
  • Fièvre ou malaise généralisé

Investigation

  • Se renseigner sur tous antécédents de parodontite chronique et sur la nature de toute intervention dentaire ou parodontale récente.
  • Déterminer la présence d'une poche parodontale (ill. 1).
  • Confirmer la présence d'un exsudat purulent.
  • Obtenir une preuve radiologique d'une perte osseuse. Cependant, l'absence de perte osseuse évidente n'exclut pas nécessairement l'existence d'un abcès parodontal.


Ill. 1.a) Défaut osseux angulaire sur la face mésiale de la dent 47; b) exsudat purulent au sondage de la poche parodontale profonde sur la même dent.

Diagnostic

Établir le diagnostic d'abcès parodontal sur la base des observations et investigations cliniques.

Diagnostic différentiel

  • Abcès périapical
  • Kyste parodontal latéral
  • Lésion endo-parodontale

En présence d'abcès à répétition, les diagnostics différentiels suivants devraient être envisagés :

  • Ostéomyélite
  • Carcinome spinocellulaire
  • Granulome éosinophile

Traitement

Traitement en deux étapes

  1. Traitement de la lésion aigüe

    Des antibiotiques à action systémique ne devraient être prescrits que s'il y a atteinte généralisée évidente.
    1. Établir un drainage, via l'ouverture de la poche, par surfaçage radiculaire sous-gingival. L'incision de l'abcès pourrait aussi s'avérer nécessaire.
    2. Si la dent avec abcès présente une perte d'attache importante et si son pronostic est sombre, l'extraction devrait être la ligne de conduite recommandée.
  2. Traitement de la lésion d'origine ou résiduelle

    Il est habituellement recommandé de diriger le patient vers un parodontiste pour la deuxième étape du traitement.
  • Le traitement est pratiqué de 7 à 14 jours après la prise en charge la lésion aigüe et il consiste habituellement en une chirurgie parodontale avec lambeau, en particulier en présence de poches infra-osseuses profondes.

L'AUTEUR

 

Le Dr Marquez est professeur agrégé, Division de parodontie, Département des sciences dentaires cliniques, Faculté de médecine dentaire, Université Dalhousie, Halifax (Nouvelle-Écosse). Courriel : cmarquez@dal.ca

L'auteur n'a aucun intérêt financier déclaré.

Cet article a été revu par des pairs.

Ressources suggérées

  1. Lang N, Soskolne WA, Greenstein G, Cochran D, Corbet E, Meng HX, et al. Consensus report: Abscesses of the periodontium. Ann Periodontol 1999;4(1):83.
  2. Herrera D, Roldan S, Sanz M. The periodontal abscess: a review. J Clin Periodontol. 2000;27(6):377-86.
  3. Sanz M, Herrera D, van Winkelhoff AJ. The periodontal abscess. In: Lindhe J, Lang NP, Karring T, editors. Clinical Periodontology and Implant Dentistry. 5th ed. Oxford: Blackwell Munskgaard; 2008. p. 498-503.
  4. Parameter on acute periodontal diseases. American Academy of Periodontology. J Periodontol. 2000;71(5 Suppl):863-6.

Add new comment