Reconstruction de l'articulation temporomandibulaire après l'ablation chirurgicale d'un améloblastome multirécidivant : une étude de cas

March 24, 2014

Sommaire

Les greffes autogènes, comme la greffe costochondrale libre et la greffe osseuse vascularisée, sont habituellement utilisées pour la reconstruction de larges défauts mandibulaires qui touchent ou non l'articulation temporomandibulaire (ATM). Or, il est essentiel de maintenir une microcirculation intacte et efficace pour assurer la survie du greffon durant la radiothérapie postopératoire consécutive à l'ablation d'une tumeur maligne. La radiothérapie postopératoire n'est toutefois pas nécessaire dans le cas d'une tumeur bénigne comme l'améloblastome, ce qui augmente les options de reconstruction. Des composants alloplastiques associés à des greffons osseux non vascularisés ont été utilisés avec succès pour restaurer la forme, la fonction et l'esthétique du maxillaire inférieur après une importante résection mandibulaire. Dans cet article, nous décrivons un cas d'améloblastome multirécidivant traité par hémimandibulectomie gauche et reconstruction immédiate au moyen d'un système alloplastique sur mesure combiné à une greffe osseuse prélevée de la crête iliaque antérieure. Cette procédure a permis de rétablir dans une grande mesure la fonction mandibulaire et l'esthétique faciale et a permis un retour presque immédiat à la normale, en causant une morbidité minimale au niveau de la zone donneuse.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)