Changements imprévus dans les tissus mous à la suite du recouvrement radiculaire par allogreffe avec une matrice dermique acellulaire : étude de suivi de 12 ans

October 28, 2014




Sommaire

Une femme devant subir un traitement orthodontique présentait une récession et une diminution de la gencive kératinisée au niveau des dents 31 et 41. La patiente a refusé la création d'une zone donneuse pour le prélèvement classique de tissus conjonctifs mous autogènes, optant plutôt pour le recouvrement radiculaire avec une matrice dermique acellulaire. Le traitement orthodontique a ensuite été réalisé, et la patiente est revenue 12 ans plus tard pour une chirurgie orthognathique. Le suivi à long terme a révélé que le recouvrement radiculaire était demeuré stable au fil des ans, et une attache rampante a été détectée sur les deux dents. Une augmentation imprévue de la largeur de la gencive kératinisée a été observée. Aucun effet indésirable résultant du traitement orthodontique réalisé après la greffe n'a été rapporté.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment