Qu'enseigne-t-on aux étudiants canadiens en médecine dentaire et en hygiène dentaire sur la santé buccodentaire prénatale et la santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits?

September 1, 2015
Topics:
enfants




Sommaire

Introduction : L'établissement d'un foyer de soins dentaires pour les enfants en très bas âge est une étape importante pour favoriser l'acquisition de bonnes habitudes buccodentaires et modifier l'évolution de la santé buccodentaire. La présente étude avait pour but d'évaluer comment l'enseignement de la santé buccodentaire prénatale et de la santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits est dispensé aux étudiants des programmes agréés de médecine dentaire et d'hygiène dentaire au Canada.

Méthodologie : Un questionnaire électronique a été envoyé aux doyens associés et aux directeurs des programmes d'études agréés en médecine dentaire (n = 10) et en hygiène dentaire (n = 39). Les participants devaient répondre à des questions sur les aspects de la santé buccodentaire prénatale et de la santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits qui sont enseignés dans leur établissement. Des statistiques descriptives et des analyses bidimensionnelles ont été utilisées pour évaluer les résultats. Une valeur de p égale ou inférieure à 0,05 a été jugée significative.

Résultats : Les représentants des dix programmes de médecine dentaire (100 %) et de 25 programmes d'hygiène dentaire (64,1 %) ont répondu au questionnaire. Tous les programmes de médecine dentaire et 56 % des programmes d'hygiène dentaire recommandent une première visite avant l'âge de 12 mois. La santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits fait partie du programme d'études de la plupart des facultés. Cependant, divers obstacles nuisent à l'enseignement de la santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits ou à l'acquisition d'expériences cliniques dans ce domaine, notamment le manque de temps, de patients ainsi que de ressources (financières et autres) allouées aux programmes. Bien que la santé buccodentaire prénatale figure dans la plupart des programmes de médecine dentaire (70 %) et d'hygiène dentaire (82,6 %), seulement 40 % et 70 % des répondants, respectivement des programmes de médecine dentaire et d'hygiène dentaire, ont déclaré allouer du temps à l'étude de ce volet précis des soins. Le manque de temps et de patients figurent parmi les facteurs qui nuisent à l'enseignement de la santé buccodentaire prénatale ou à l'acquisition d'expériences cliniques dans ce domaine.

Conclusions : Bon nombre, mais non la totalité, des programmes professionnels en santé dentaire enseignent aux étudiants l'âge recommandé pour la première visite chez le dentiste. Afin d'assurer une meilleure observation des lignes directrices nationales, les programmes devront examiner les facteurs qui nuisent actuellement à l'enseignement de la santé buccodentaire prénatale et de la santé buccodentaire des nourrissons et des tout-petits et offrir à leurs étudiants des occasions créatives de se familiariser avec cet important aspect des soins buccodentaires.




Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment