Suivi des visites précoces chez le dentiste : examen des résultats des trois premières années du programme Free First Visit de l'Association dentaire du Manitoba

May 14, 2015




Résumé

Introduction : En 2010, l'Association dentaire du Manitoba lançait le programme Free First Visit (première visite gratuite) visant à offrir des services de dépistage dentaire pour les nourrissons et les tout-petits. Dans cet article, nous passons en revue les données recueillies durant les trois premières années de ce programme auprès des dentistes participants.

Méthodologie : L'analyse a porté sur les données extraites des formulaires de dépistage concernant les enfants âgés de 36 mois et moins. Ces formulaires indiquent notamment l'âge de l'enfant au moment de la première visite gratuite, le code postal de son domicile et l'état de ses dents (état carieux). Des analyses descriptives et bidimensionnelles ont été effectuées, et une géocartographie a été établie à partir des codes postaux.

Résultats : Parmi les 8 396 formulaires de dépistage soumis, 51,8 % portaient sur des garçons. L'âge moyen à la première visite était de 24,2 ± 7,8 mois. Bien que seulement 8,5 % des enfants aient eu leur première visite gratuite avant l'âge de 12 mois, le pourcentage d'enfants qui en ont eu une avant l'âge de 18 mois s'élevait à 26,7 %. Le nombre moyen de premières visites gratuites par mois a été de 231,4 ± 49,7. La cartographie selon le code postal a révélé que les taux de participation les plus élevés ont été observés chez les enfants vivant dans la moitié sud de la province, y compris dans certains quartiers défavorisés de Winnipeg. Les dentistes pédiatriques ont effectué la plupart des premières visites gratuites et examiné des enfants nettement plus jeunes que les dentistes généralistes (enfants âgés respectivement de 23,8 ± 7,8 mois et de 25,2 ± 7,7 mois, p < 0,001).

Conclusions : Bien que de nombreux enfants manitobains aient eu une première visite gratuite, peu ont consulté un dentiste avant l'âge de 12 mois, comme le recommande la profession dentaire. Il faut améliorer la proportion d'enfants qui consultent un dentiste avant l'âge recommandé, et les dentistes généralistes devraient assumer un plus grand rôle dans la prestation de ce service.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment