En réaction à l’article : Le modèle actuel de volontariat en médecine dentaire fonctionne-t-il?

September 25, 2013

Même si je suis d’accord avec certains points soulevés dans cet article1, je trouve qu’il a seulement servi à dissuader les dentistes de donner de leur temps.

Je suis rentrée dernièrement d’une mission bénévole en République dominicaine qui avait été organisée par une société Rotary locale. Avec deux autres dentistes, nous sommes allés d’un village à l’autre et avons tenu des cliniques dentaires mobiles pour venir en aide à la population locale – qui se compose principalement d’Haïtiens déracinés. Nous n’avons presque fait que des extractions; en d’autres termes, nous ne faisions que soulager la douleur chronique et traiter les infections de ces gens.

Nous pouvions seulement utiliser, en raison des circonstances, de puissantes solutions de stérilisation à froid en. De fait, nous avons probablement laissé un apex ou deux à cause des conditions difficiles. Mais nous nous sommes occupés de bien des problèmes dentaires chroniques et aigus, sans pouvoir compter sur les avantages de la radiographie ou d’autres outils cliniques courants. Nous avons tenté d’expliquer des mesures de prévention grâce au concours d’interprètes et nous avons donné des brosses à dents et du dentifrice à la population locale. Bien que cela ne constitue nullement des soins dentaires de longue haleine, j’ai l’impression que nous avons offert un service dont ces gens n’auraient autrement pas pu bénéficier.

Il n’est même pas question de pérennité dans ce genre de travail. Nous avons fait ce que nous pouvions, au mieux de nos capacités et du temps dont nous disposions dans cette région.

De retour de cette mission, j’ai organisé une collecte de fonds et j’ai invité plusieurs de mes collègues à y participer. Nous avons amassé des fonds pour permettre à un village d’avoir de l’eau et de l’électricité. J’ai aussi parlé à d’autres confrères de la possibilité de participer bénévolement à de futures missions. Un dentiste, qui avait exprimé l’intérêt de partir en mission avec sa fille (qui est médecin), a maintenant décidé de ne pas se porter volontaire à cause de cet article!

Il est difficile d’inviter des professionnels à donner de leur temps, de leur argent et de leur savoir. Le ton de votre article n’arrange en rien les choses. Je crois que vous auriez pu exprimer votre message de manière beaucoup plus positive.

Dre Laurie Houston

Orillia (Ontario)

Reference

  1. Han SJ, Quiñonez CR. Le modèle actuel de volontariat en médecine dentaire fonctionne-t-il? J Can Dent Assoc. 2013;79:d69.

Add new comment